Posted on


[Mise à jour du 23 mars à 12h30]. Emmanuel Macron a appelé les Français à "inventer de nouvelles solidarités" pour faire face collectivement à la crise sanitaire inédite que nous traversons. Le gouvernement a d'ailleurs sollicité les grands acteurs associatifs de la solidarité, de la lutte contre l'exclusion et de l'aide d'urgence, afin de pallier aux manques de ressources éventuelles. Car pour l'heure, certaines professions telles que les personnels soignants restent indispensables. C'est pourquoi le gouvernement a mis en place un service de garde réservé aux enfants du personnel soignant, notamment dans les crèches et les écoles. Mais d'autres initiatives voient le jour, notamment pour soutenir les familles.

Les clowns du Rire Médecin gardent le lien avec les enfants hospitalisés

En pleine épidémie de coronavirus, les interventions des clowns du Rire Médecin sont suspendues jusqu'à nouvel ordre dans les 47 services pédiatriques des 16 hôpitaux où il intervient depuis 30 ans. Mais l'association a décidé de proposer des alternatives numériques afin de permettre aux enfants, à leurs familles et aux soignants, de moins souffrir de l'isolement durant la crise. Sur une chaîne Youtube dédiée, des vidéos réalisées par les clowns seront postées deux fois par semaine. Une seconde chaîne est quant à elle dédiée aux soignants que les clowns souhaitent continuer à soutenir et assister à distance. Des visiocall clown-enfant et famille sont également en préparation : après l'échange habituel entre le comédien-clown et les soignants sur l'état de santé de l'enfant, l'enfant, ses parents et un clown organiseront un rendez-vous virtuel afin de redonner le sourire aux petits malades. Informations sur www.leriremedecin.org

Affiche-rire-médecin
Les clowns de l'association se lancent sur Youtube © Rire Médecin

Une plateforme pour soutenir les professionnels de la santé

Le site de garde d'enfants Yoopies lance, avec la Fédération de l'Hospitalisation Privée (FHP), une plateforme pour assurer la garde d'enfants du personnel hospitalier. Comment ? En mobilisant les réseaux d'étudiants et le personnel de la petite enfance, disposant de qualifications certaines, et qui seraient alors sans activité pour garder à domicile des enfants de personnels soignants. En effet, les hôpitaux tournent à plein régime et doivent impérativement continuer à le faire malgré la fermeture de crèches et d'écoles. "La question de la garde d'enfants du personnel soignant est une préoccupation essentielle pour leur disponibilité" précise le fondateur Benjamin Suchar. Infos sur le site : yoopies.fr

Des babysitters bénévoles

Assistantes maternelles, étudiants, ou encore personnel de crèche, etc. se sont également mobilisés pour proposer leur service de garde bénévolement. Face à cet élan de solidarité, le site Yoopies a lancé la fonctionnalité "Bénévole face à la crise du coronavirus". "Le rappel des gestes barrières et des recommandations du gouvernement devront bien entendu être respectées" précise la plateforme.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *